L’équipement pour cette Transafricaine.

Ça yyyy est !!!! les voilà équipées pour ce trip. Les accessoires SW motech sont montés. Ils sont de grande facture, beaux et robustes. Lire « l’équipement des motos »…

Il reste encore à habiller les motards. Si nous sommes convaincus de piocher dans les équipements de motocross pour les bottes et le casque, pour le reste on hésite encore.

1. Un équipement traditionnel en textile : pantalon et veste avec renforts incorporés plus une protection amovible pour la pluie.

Avantages :

  • Bonne protection aux chocs, à l’abrasion et aux coupures en cas de chute.
  • Lors d’une pause, en enlevant la veste on est tout de suite à l’aise.

Inconvénients :

  • Obligation de garder la veste pour rouler même quand on approche les 40°c.
  • Pour mettre ou enlever la couche contre la pluie, il faut enlever la veste.
  • Une fois bien trempée, même si elle maintient le motard au sec, la veste devient lourde.
  • Lors de déplacement à pieds, obligation de trimbaler la veste et tous les renforts car il n’est pas possible de la ranger dans un coffre.
  • Obligation de prévoir des vêtements supplémentaires pour les journées sans roulage.

2. Une succession de couches séparées « effeuillage » : gilet de protection en treillis avec dorsale incorporée plus l’utilisation de différentes couches en fonction de la météo et de la température avec une couche extérieure contre la pluie.

Avantages :

  • Facilité d’adaptation des couches en fonction de la température jusqu’à rouler uniquement avec le gilet de protection.
  • Toutes les couches peuvent facilement être rangées dans les valises sans prendre trop de place.
  • Les différentes couches peuvent être utilisées pour toute autre activité que du roulage. Donc moins de bagages.  

Inconvénients :

  • En cas de chute, le gilet de protection seul ne protège pas contre l’abrasion et les coupures.
  • Difficulté d’enlever et de mettre le gilet de protection.
  • Obligation de le garder pendant toute la journée lors de roulage.

Faites nous part de votre retour d’expérience à ce sujet !

Restez à l’écoute !

4 thoughts on “L’équipement pour cette Transafricaine.”

    1. Salut Guido,
      Merci pour ton soutien. Le départ est prévu pour le 1er décembre, on espère pourvoir conserver cette date… La chaleur fait partie des paramètres dont nous avons tenu compte pour déterminer la période la mieux adaptée pour cette transafricaine. Décembre et janvier sont deux mois où la chaleur dans le désert du Soudan est la moins élevée, entre 30 et 35°. A d’autres périodes de l’année ça peut dépasser les 45° ! A cette température là ça devient trop hard, tu es obligé de fermer toutes les aérations de ton équipement pour ne pas avoir la sensation d’être dans un four à chaleur tournante. Sans compter que tu dois embarquer presque autant d’eau que d’essence. 🙂

  1. Le grand dilemme…sécurité / confort….
    Perso, 2 vestes…et un survêtement pluie…
    Bien ventilé…pas de couleur noire…et des sous vêtements en coton …🤣🤣🤣
    J’espère que tout va pour le mieux..a+

    leMich.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.