Quel passionné se cache derrière La Sellerie ?

Enfin, nous avons rencontré Arnaud chez lui, dans son atelier. A la mise en ligne de notre site internet, Arnaud nous avait contacté pour nous proposer ses services. Rendez-vous pris un samedi matin à 10h00. Porte du garage grande ouverte, en nous approchant nous n’avons d’yeux que pour cette magnifique nine T personnalisée avec goût par Arnaud. Cette touche de cuir sur le réservoir et les poignées. Ce feux jaune qui nous rappelle la France d’avant les années 90. Il se dégage de cette bécane une belle harmonie. Ne vous y trompez pas, si la belle est une vitrine pour Arnaud et son talent, elle est aussi sa compagne de voyage. 

Arnaud nous offre le café, on s’installe autour d’un meuble table à roulettes, à distance réglementaire, et c’est parti, notre passion commune joue son rôle. Arnaud n’est pas avare de paroles, d’histoires et d’anecdotes : il nous raconte comment il est entré dans la famille des motards. 

Avant de se rapprocher du milieu du deux roues, l’image qu’avait Arnaud du motard était celle de l’inconscient collectif, celle du mauvais garçon habillé de cuir noir, tatoué, mal rasé avec des cheveux longs et gras. A trente ans cependant il éprouve le besoin de chevaucher un deux roues. N’ayant pas encore le permis adéquat, il se tourne vers un scooter 125cc qu’il peut conduire avec son permis voiture. Il aura la chance de partager la découverte de cette nouvelle passion avec son père.  

Sans qu’il le sache encore, sa vie prend une nouvelle trajectoire.  

A cette époque Arnaud tient un magasin et officie en tant que garnisseur indépendant, son métier de formation. Il trouve la selle de son vespa inconfortable et inesthétique. Il ne lui en faudra pas plus pour se lancer dans sa première transformation de selle. Celle-ci fut radicale, aux couleurs vivantes de la dolcevita. Lorsqu’il retourne chez son concessionnaire, celui-ci est séduit par la qualité et l’originalité du travail d’Arnaud, s’en suivront les premières commandes de selles personnalisées. Par le bouche à oreille, Arnaud réalise de temps en temps l’une ou l’autre selle.  

Un jour où il se trouve à Waterloo avec deux heures à tuer, il décide de faire le tour des différents concessionnaires pour présenter son travail de sellier et déposer ses coordonnées. Rapidement le concessionnaire BMW fait appel à lui pour un projet de moto particulier. Du succès de ce projet naitra une relation de confiance avec le concessionnaire, qui continue aujourd’hui à proposer des selles réalisées par Arnaud. Comme quoi, dit-il, « parfois ça tient à pas grand-chose ». Simplement passer au bon endroit au bon moment.

Depuis, Arnaud a développé sa clientèle. Il réalise tous types de selle et de modifications en fonction des besoins de confort et des désirs esthétiques de ses clients. Il intègre ainsi le monde de la moto, monde dans lequel il trouve le véritable esprit motard, loin du cliché d’antan : la communauté des motards fait table rase de toutes différences, dans ce milieu, les relations de confiance s’établissent naturellement.

Du scooter à l’Africa Twin.

Entretemps, Arnaud a passé le permis moto. Son style de moto favori, c’est le café racer et le roadster. Les choppers et autres Harley, ça ne l’emballe pas trop, même s’il apprécie de réaliser des selles, plutôt esthétiques que confortables, pour des motards passionnés par cette marque. Aujourd’hui, il est curieux de découvrir la pratique du tout terrain et s’est dégotté une superbe Africa Twin aux couleurs HRC, le légendaire département course de Honda. Comme je l’ai déjà écrit précédemment, avec l’âge, la pratique évolue mais la passion reste intacte. François et moi espérons bien avoir le plaisir de tailler quelques kils dans les chemins avec Arnaud et sa belle. 

Arnaud n’est pas avare d’explications sur son travail. Que vous cherchiez le confort, le style rétro ou avant-gardiste, une œuvre d’art ou simplement une réduction de la hauteur de selle pour être plus à l’aise sur votre moto, sachez que les possibilités de modifier une selle sont nombreuses : pour Arnaud, rien n’est impossible, tout est une question de choix, il sera de très bon conseil pour vous guider dans votre recherche.

Sincèrement, si vous envisagez de faire retravailler votre selle, ne vous privez pas de rencontrer Arnaud. Vous ne serez pas déçu : il est des rencontres qui marquent, bien au-delà de l’aspect technique et professionnel. 

3 thoughts on “Quel passionné se cache derrière La Sellerie ?”

  1. J’ai la chance de connaître Arnaud. Il a déjà travaillé pour moi et pour mes amis. Il a toujours plusieurs belles idées à proposer pour chaque projet. À chaque fois cela fait un magnifique travail. Une sellerie unique. C’est un artiste! Et une belle personnalité, ce qui ne gâche rien…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.