La Rulles bière de gaume

Félicitation à ceux qui avaient trouvé, c’est bien avec la brasserie de La Rulles que nous avons scellé un partenariat.

La brasserie de La Rulles, du nom du cours d’eau qui traverse le village de Rulles, fait partie du paysage gaumais depuis une vingtaine d’années. A l’époque Grégory Verhelst se lance dans l’aventure brassicole en y insufflant toute la passion d’un artisan qui rêve d’élaborer un produit de qualité qui puisse être reconnu par ses pairs.


Grégory est un personnage charismatique bien campé sur sa vision d’une production artisanale qu’il défend avec ferveur.

Sa définition de l’artisanat, c’est produire en se laissant guider par ses envies sans devoir répondre aux exigences d’investisseurs, de partenaires, d’actionnaires. C’est une liberté totale d’expression au travers de la création de son produit. C’est aussi distribuer sa production à proximité de son terroir, en restant principalement régional.

Dès le début Grégory se démarque par sa profonde envie de manier, de travailler presque d’étreindre sa bière. Pour rencontrer ce désir d’entrer en contact avec la matière vivante qu’est la bière, il s’oriente vers un process qui était utilisé dans les années 80, oui oui les années festives du disco et de la new wave, qui est cependant déjà presque complètement abandonné par toutes les brasseries dans les années 2000. Il est composé de deux grandes étapes, le brassage et la fermentation. C’est dans cette deuxième partie, la fermentation, que le process diffère radicalement des autres. Et pour cause, le brassin y est stocké dans des cuves ouvertes qui peuvent être comparées à de grandes baignoires, alors que toutes les brasseries de l’époque réalisent déjà cette étape dans des cuves cylindriques fermées.

Ce qui fait vibrer Grégory dans ce process, c’est l’éventail des profils aromatiques possibles, c’est la conduite de la fermentation à la fois au travers de méthodes empiriques mais aussi au travers de son ressenti, suivre l’évolution du produit principalement au moyen de ses sens. Certains confrères sont étonnés ou surpris et parfois même incrédules lorsque Grégory leur fait part du procédé de fermentation utilisé pour La Rulles.

Bien sûr précise Grégory, ce process nécessite d’être très présent et demande plus de surveillance et de manipulations. Le suivi de la fermentation serait bien moins contraignant s’il était réalisé en cuves fermées avec une installation automatisée, bardée de sondes et capteurs de toutes parts. La fermentation pourrait-être alors suivie et dirigée par un opérateur derrière un PC voir un smartphone. Il en résulterait une gestion du process fade et monotone sans plus aucune excitation pour le brasseur et une perte totale de contact avec la matière vivante au profit de la maîtrise technologique.

Si Grégory est attiré par le contact de la matière, il l’est tout autant par le tissage social que peut sublimer une bouteille de bière partagée entre potes autour d’une table. Comme il aime le dire : « Une bière n’est pas un produit qui se déguste seul dans un milieu aseptisé pour ensuite poster ses commentaires et critiques sur les réseaux sociaux et se satisfaire de likes ». C’est la raison pour laquelle La Rulles est vendue principalement en grandes bouteilles, à un prix raisonnable car elle se doit de rester un produit populaire qui participe à la convivialité des rapports humain au sens large, probablement un petit reste festif des années 80. C’est bien l’esprit qui est véhiculée au travers du personnage de Marcel que l’on retrouve sur l’étiquette des bouteilles de La Rulles. Marcel c’est ce pote qui va sortir une bouteille de bière pour sceller un moment de partage et d’échange. C’est ce Marcel qui va nous accompagner tout au long de notre périple à travers l’Afrique. Marcel sera en quelque sorte la mascotte illustrant notre désir de partager et d’échanger avec les personnes rencontrée le long de notre périple.

Ce qui a décidé Grégory à nous soutenir, ce n’est ni la moto, ni l’action humanitaire mais bien ce rapport social entre deux potes qui sur une boutade partent finalement à l’aventure avec l’envie de rencontrer, découvrir et partager.

Quand vous dégustez une bière de La Rulles c’est cet esprit que vous consommer.Tout est dit que la fête soit, santé Grégory !

4 thoughts on “La Rulles bière de gaume”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.